Close

Coup de gueule

Je fais un don… oh et pis non !

La marche arrière du Groupe LG

Il est rare que je m’épanche de cette façon, mais l’irrespect fait partie des choses qui passent le moins chez moi.

Juillet 2014, je suis contacté par le Groupe LG (oui, la société qui vend des téléphones, des TV et autres lave-linge). Mon interlocuteur, au demeurant très sympathique, m’explique que LG va sortir un nouveau lave-linge (!) révolutionnaire car grand économiseur d’eau, il peut vous en faire économiser 40% par cycle. Wouaaaah. Sans oublier un gain de temps de 35mn et d’électricité de 15%. Re-Wouaaaah !

Afin de promouvoir ce merveilleux produit dans les meilleures conditions, l’idée est de montrer que l’économie d’eau est importante pour tous. Notamment pour ceux qui n’ont justement pas accès à l’eau. L’eau, ca ne se gâche pas. Surtout avec un lave-linge.

Un jeu-concours est organisé à l’échelle nationale. Et c’est là que ca devient sympa. Non seulement LG a prévu de faire gagner une voiture électrique Zoé, bon d’accord… LG a prévu de faire gagner des bouteilles d’eau, bon d’accord… mais LG a aussi prévu de reverser 10€ à l’association Vie Sans Frontières pour chaque lave-linge vendu ! Génial. J’en entends déjà qui disent que 10 € ce n’est pas beaucoup. Et bien si, je vous rappelle qu’il n’existe pas de petite somme, chaque don est important. Et si vous calculez au niveau national une vente de 1000 lave-linge, cela représente 10 000 euros de dons. Et ça, ce n’est pas une petite somme.

Inutile de vous dire ma joie, je sais déjà en raccrochant que des centaines de villageois vont rapidement bénéficier d’eau potable à domicile ! Je contacte immédiatement notre collaborateur sur place et lui explique la chance que notre association ait été choisie (il y en avait d’autres en lice) et qu’il nous faut déjà commencer à mettre en place un rétro-planning pour la construction des 10 puits prévus. Nous échangeons encore quelques minutes dans l’euphorie puis nous nous quittons en réfléchissant quelle sera la prochaine personne à prévenir !

Trop beau pour être vrai… comme on dit.


Lors de mon rendez-vous quelques jours plus tard, mes interlocuteurs se font une joie de m’expliquer, non seulement l’invention Turbowash du siècle, mais aussi que leur idée de reverser un don à une association humanitaire est belle, profonde et totalement dans la vision que le Groupe LG a sur le monde : aide et partage. Bien sûr qu’elle est belle cette idée !

Nous discutons des modalités légales, à savoir signature contractuelle sur cet engagement commun mais aussi des réductions fiscales à valoir, sujet évidemment important pour la société. Je recevais quelques semaines plus tard le contrat en retour également signé par le PDG du Groupe LG, Monsieur Bo Hwan Choi.

Septembre, le jeu est lancé, la communication bat son plein.

Nous sommes au mois de novembre, période pendant laquelle est prévue une réunion avec des journalistes et à laquelle j’ai été cordialement invité lors de notre rendez-vous d’été. Pourtant, je ne reçois aucune invitation. Bizarre.

La fin d’année passe, Noël et le jour de l’an arrivent. Les résultats des tirages au sort du jeu-concours étant attendu à la fin du mois de janvier, je prends mon mal en patience avant de reprendre contact et de connaître l’issue (enfin). Entre-temps, j’espérais quand même un appel.

Je me décide à envoyer un message timide le 10 février, pourquoi n’ai-je aucune nouvelle depuis ? En retour, un mail laconique m’explique que l’opération a été annulée. LG n’a pas atteint ses objectifs. Fin de l’histoire.

Je ne vous cache pas ma colère… et ma peine. Je réponds qu’après toute l’énergie donnée depuis ces derniers mois pour préparer une année de construction des puits, les échanges avec les villages heureux d’avoir de l’eau très bientôt ainsi que les personnes qui soutiennent l’association, il va falloir que je donne comme simple réponse : opération annulée. J’en suis écœuré.

Pour se rattraper, LG a évoqué la possibilité de financer la construction d’un puits.

Je n’ai pas souhaité donner suite.


Life is pas toujours Good

Frédéric Guénon
Président de Vie Sans Frontières