Pourquoi financer la construction d'un puits ?

Pouvez-vous vous imaginer un seul instant aller à la recherche d’eau potable chaque jour en marchant plusieurs kilomètres ?

C’est pourtant le quotidien des femmes et des enfants de chaque village. L’accès à l’eau potable reste une priorité mais est difficile sur ce territoire. Plusieurs kilomètres à pieds sont quotidiennement nécessaires pour atteindre le précieux liquide.

Je fais un don à Vie Sans Frontières

Construire un puits dans un village...

…permettra aux habitants de bénéficier d’une eau potable pour l’ensemble des besoins quotidiens,

…évitera aux femmes et aux enfants les marches de plusieurs kilomètres en quête d’eau,

…éliminera les maladies graves et les décès liés à l’absorption d’une eau habituellement insalubre,

…aidera à l’irrigation et à la culture des terres laissées à l’abandon faute d’eau…

Construction d'un puits d'eau potable au Sénégal
Creuser un puits au Sénégal
Un puits de plusieurs mètres de profondeur
Construction d'un puits à Soudiane Altou
Des villageois autour de leur puits

Construction d’un puits dans le village Soudiane Altou au Sénégal

L’accès à l’eau potable reste une priorité pour les villages.

Grâce à une bonne connaissance du territoire et des équipes de confiance sur le terrain, ce sont plusieurs milliers de personnes à qui nous pouvons offrir un accès à l’eau rapidement. Cette eau servira aux besoins quotidiens mais aussi modifiera les comportements : les enfants pourront aller à l’école plutôt que d’aller chercher de l’eau, les femmes se concentreront sur la vie du village et son développement, les hommes pourront profiter de cette eau pour irriguer les champs laissés à l’abandon.

Financer la construction d’un puits dans un village est un geste inestimable, un geste vital. 

Quelques centaines d’euros suffisent à rendre la vie meilleure à ces villageois.

Vous souhaitez faire un don pour financer la construction d’un puits ?

Contactez-nous, nous répondrons à vos questions dans les plus brefs délais.

Logo Vie Sans Frontières

par courrier en écrivant à :

Vie Sans Frontières
64 rue de Clignancourt – 75018 Paris
France