Close

Villages de brousse / Afrique / Sénégal

Nous intervenons depuis 2009 en Afrique, au Sénégal, dans des villages isolés peuplés d’hommes, de femmes et d’enfants qui n’ont pas accès au minimum vital.

Vie Sans Frontières facilite l’accès à l’eau potable grâce à la construction de puits, fournit des moustiquaires pour protéger du paludisme, apporte une aide alimentaire, accompagne le développement du maraîchage, distribue des lampes solaires… à plusieurs milliers de personnes démunies.

Nos actions

Carte du Sénégal

Il nous tient à cœur de vous montrer chacune des actions que nous menons dans les villages de brousse. Chacune de nos interventions sont photographiées, des centaines de photos vous sont présentées.  


Ces populations survivent dans des conditions extrêmement difficiles.

Beaucoup reste à faire.

Puits n°30

Mai 2018 / Soudiane Thiélème

EN COURS

Construction du sixième puits de Soudiane Thiélème

La construction en ce moment

Puits n°29

Avril 2018 / Soudiane Thiélème

EN COURS

Construction du cinquième puits de Soudiane Thiélème

La construction en ce moment

Puits n°28

Mars 2018 / Ndianda Péthiéka

La construction du troisième puits de Ndianda Péthiéka a débuté. Ce village cultive des oignons depuis quelques années grâce aux deux premiers puits que nous y avons construits. Cette nouvelle ressource en eau potable va continuer d’aider les villageois pour leurs besoins quotidiens mais aussi rendre possible l’irrigation d’une plus grande surface de maraîchage.

Construction du troisième puits de Ndianda Péthiéka

Toutes les photos

Puits n°27

Février 2018 / Soudiane Dally

Soudiane Dally est le quatorzième village pour lequel Vie Sans Frontières apporte de l’eau grâce à la construction d’un puits. Les villageois vont, aux aussi, pouvoir bénéficier de l’eau près de leur village, limitant ainsi les longs déplacements en quête d’eau potable.

Construction du premier puits de Soudiane Dally

Toutes les photos

Aide alimentaire

Janvier 2018 / 12 villages

Près de 2 tonnes de riz, des centaines de litres d’huile, conserves de viande et de poisson, épices… ont été distribués lors d’une visite auprès de tous les villages que soutient Vie Sans Frontières.

Ces rencontres, toujours émouvantes, ont permis de voir les efforts effectués par les villageois dans le développement du maraîchage mais aussi d’échanger sur les besoins et notamment la construction de puits supplémentaires. Nous avons également évoqué les possibilités d’éclairage pour les villages grâce au solaire car nous avons aussi pour projet d’apporter la lumière dans ces endroits coupés du monde.

Aide alimentaire dans les villages de brousse / Sénégal

Toutes les photos

Puits n°26

Janvier 2018 / Soudiane Thiélème

Construction du quatrième puits de Soudiane Thiélème

Toutes les photos

Puits n°25

Décembre 2017 / Soudiane Altou

Le second puits de Soudiane Altou est achevé. Cette seconde ressource en eau potable va alimenter ce village et permettre à ses habitants de réduire leurs efforts pour s’approvisionner en eau. Outre le fait de renforcer l’hygiène, cette eau sera utilisée également pour l’arrosage des parcelles de terre, cultivées par les villageois.

Construction du second puits de Soudiane Altou

Toutes les photos

Puits n°24

Juillet 2017 / Soudiane Altou

Ce village de 325 habitants va bénéficier d’une eau potable à quelques pas. Une joie immense, notamment pour les femmes qui ne seront plus obligées de faire plusieurs kilomètres à pieds en quête d’eau.

Construction du premier puits de Soudiane Altou

Toutes les photos

Distribution de moustiquaires

Juillet 2017 / Soudiane Thiélème

Une distribution de moustiquaires a eu lieu dans les villages de Soudiane Vélingara, Soudiane Altou et Soudiane Thiélème.

Ca n’a l’air de rien une moustiquaire, on passe à côté sans y faire attention (!). Pourtant, cela reste l’unique moyen pour ces villageois de se protéger du paludisme… et d’éviter de mourir, tout simplement.

Distribution de moustiquaires au village Soudiane Thiélème

Toutes les photos

Distribution de moustiquaires

Juillet 2017 / Soudiane Altou

Distribution de moustiquaires à Soudiane Altou

Toutes les photos

Distribution de moustiquaires

Juin 2017 / Soudiane Vélingara

Distribution de moustiquaires à Soudiane Vélingara

Toutes les photos

Puits n°23

Juin 2017 / Soudiane Vélingara (Amon)

Soudiane Vélingara Amon est un hameau faisant parti de Soudiane Vélingara pour qui Vie Sans Frontières a construit un puits. Ce second puits permettra un approvisionnement en haut aux plus éloignés d’entre eux.

Construction du second puits de Soudiane Vélingara

Toutes les photos

Puits n°22

Mai 2017 / Soudiane Vélingara

Les 240 habitants de ce village vont enfin bénéficier de l’eau potable grâce à leur premier puits dont la construction s’est achevée il y a quelques jours à Soudiane Vélingara, village perdu au Sénégal…

Construction du premier puits de Soudiane Vélingara

Toutes les photos

Puits n°21

Avril 2017 / Soudiane Balla

Voici le tant attendu puits du village Soudiane Balla. Ses habitants, en cruel manque d’eau, ont dorénavant le précieux liquide à leur portée.

Construction du premier puits de Soudiane Balla

Toutes les photos

Puits n°20

Mai 2017 / Soudiane Thiélème

La volonté de cultiver leur terre est forte pour les villageois de Soudiane Thiélème. Aussi, ce troisième puits a été construit afin de grossir les réserves en eau du village et permettre le développement du maraîchage, source de revenus…

Construction du troisième puits de Soudiane Thiélème

Toutes les photos

Aide alimentaire

Février 2017 / Soudiane Thiélème

À l’issue de la construction du second puits, Soudiane Thiélème s’est vu recevoir plusieurs denrées alimentaires ainsi que deux moutons. Les repas à base de mil ou de riz sont quasiment identiques chaque jour. La viande, rare dans ces endroits isolés, améliorera les plats pendant quelques temps.

Aide alimentaire pour le village Soudiane Thiélème

Toutes les photos

Puits n°19

Février 2017 / Soudiane Thiélème

La construction du second puits de Soudiane Thiélème s’est achevée. Les efforts fournis par les puisatiers ont permis de réaliser en un temps record ce nouveau puits qui va venir en aide aux nombreux habitants en manque d’eau potable.

Construction du second puits de Soudiane Thiélème

Toutes les photos

Puits n°18

Février 2017 / Soudiane Thiélème

Comme dans beaucoup de villages, le manque d’eau potable fait de nombreuses victimes. Construire un puits permet de subvenir aux besoins d’un village et permet de limiter les maladies liées à une eau insalubre. Grâce à ce premier puits, Soudiane Thiélème va bénéficier d’une réserve d’eau à proximité et limiter les déplacements lointains en quête d’eau potable.

Construction du premier puits de Soudiane Thiélème

Toutes les photos

Puits n°17

Février 2017 / Vélinngara Narème

Vélinngara Narème N°5 n’est pas une marque dérivée du célèbre parfumeur mais tout simplement le numéro associé au nouveau puits de Vélinngara Narème. Nous croyons fort au développement de ce village qui, grâce à l’eau, peut dorénavant tirer une source de revenus de la culture de ses terres.

Nous tenons à remercier tous les participants de l’association 1001 Foulées qui ont permis la construction de ce puits. Grâce à leurs efforts, ce sont plusieurs centaines de personnes qui voient leur condition de vie améliorée. Merci à vous.

Construction du cinquième puits de Vélinngara Narème

Toutes les photos

Puits n°16

Janvier 2017 / Vélinngara Narème

Construction du quatrième puits de Vélinngara Narème

Toutes les photos

Puits n°15

Janvier 2017 / Soudiane Dimlé

Le deuxième puits de Soudiane Dimlé a été construit pour la plus grande joie de tous les villageois. Ce grand village a besoin de beaucoup d’eau et ce second puits va augmenter les réserves en eau potable pour une plus grande utilisation quotidienne.

Construction du second puits de Soudiane Dimlé

Toutes les photos

Aide alimentaire

Décembre 2016 / Tous les villages

Ce sont plusieurs centaines de kilos de riz, du sucre, de l’huile, du thé, du savon qui ont été distribués à l’ensemble des villages.

Vie Sans Frontières vient d’achever une mission humanitaire entamée le 27 novembre. Ces quelques jours nous ont permis de rencontrer l’ensemble des villageois pour lesquels nos actions ont été menées.

Nos efforts entrepris il y a 7 ans ne sont pas vains. Les 16 puits construits continuent d’aider les villageois dans leur quotidien et pour certains, offrent la possibilité d’un développement du maraîchage.

Les lampes solaires ont, elles aussi, changé la vie des heureux possesseurs, rendant un éclairage infiniment meilleur que les simples bougies, malheureusement encore trop couramment utilisées dans ces villages isolés. Une nouvelle distribution de ces lampes a par ailleurs été effectuée cette semaine.

Aide alimentaire dans les villages de brousse au Sénégal 

Toutes les photos

Lampes solaires

Juillet 2016 / Ndianda Péthiéka

Une petite réunion a eu lieu dans le village Ndianda Péthiéka pour la remise de lampes solaires. Nous trouvons toujours une bonne occasion pour essayer d’apporter un peu de confort dans le quotidien des villageois.

Les lampes solaires sont vraiment appréciées dans les villages, tous dépourvus d’électricité, parce qu’elles permettent de continuer à s’éclairer bien mieux que les bougies une fois la nuit tombée.

Comme à chaque fois, la stupéfaction cède la place à la joie… et cela se traduit forcément par une petite danse locale en guise de remerciements auprès de tous les donateurs.

Distribution de lampes solaires dans le village Ndianda Péthiéka

Toutes les photos

Puits n°14

Juin 2016 / Soudiane Dimlé

C’est avec la plus grande joie que les villageois ont accueilli cette bonne nouvelle : ils auront très bientôt leur propre puits. Les travaux ont débuté, l’objectif étant que le puits soit terminé au plus tôt car la saison des pluies a commencé. Dans quelques jours, le village sera inaccessible.

Construction du premier puits de Soudiane Dimlé

Toutes les photos

Récolte d'oignons

Mai 2016 / Vélinngara Narème

Les villageois nous avaient promis de cultiver leur terre, l’eau des puits aidant à les irriguer correctement. Promesse tenue ! La nouvelle récolte d’oignons vient d’être effectuée et en préparation pour les ventes futures.

Récolte d’oignons dans le village Vélinngara Narème

Toutes les photos

Maraîchage

Mars 2016 / Vélinngara Narème

Les villageois de Vélinngara Narème ont travaillé dur, mais le résultat est là. Les parcelles de terre autrefois laissées en friche ont été cultivées et sont entretenues comme il se doit. L’eau des différents puits permet un arrosage suffisant. C’est le résultat aussi de tous nos donateurs. Un grand merci à vous !

Maraîchage au village Vélinngara Narème

Toutes les photos

Puits n°13

Février 2016 / Ndianda Péthiéka

Au mois de février 2016, un second puits a été construit à Ndianda Péthiéka. Ce puits permet aux villageois d’approvisionner en eau les parcelles de cultures mises en place depuis l’année dernière.

Construction du second puits de Ndianda Péthiéka

Toutes les photos

Distribution de lampes solaires

Juin 2015 / Soudiane Santh

Plusieurs lampes solaires ont été distribuées à Soudiane Santh permettant au villageois d’avoir un éclairage correct et sécurisé. Les bougies utilisées au quotidien sont dangereuses et de plus, coûteuses.

Cet éclairage permet aussi de se prémunir de certains dangers, par exemple, lors de la préparation des repas : un scorpion approchant sera plus rapidement repéré…

Repensons quelquefois à notre confort.

Distribution de lampes solaires à Soudiane Santh

Toutes les photos

Distribution de moustiquaires

Juin 2015 / Soudiane Santh

Les moustiquaires sont un moyen simple et efficace de se protéger du paludisme. Vie Sans Frontières permet régulièrement aux villageois de posséder ces protections. C’est à chaque fois un grand bonheur pour ces populations démunies.

Distribution de moustiquaires à Soudiane Santh

Toutes les photos

Puits n°12

Juin 2015 / Soudiane Santh

Voici le second puits de Soudiane Santh. Celui-ci était prévu dès la fin de la construction du premier puits, un grand village demande beaucoup d’eau. Beaucoup de villageois se sont associés à cette mise en œuvre, toujours difficile de par, entre autres, la chaleur. Mais le résultat est là, l’eau est à nouveau à proximité.

Construction du second puits de Soudiane Santh

Toutes les photos

Puits n°11

Mai 2014 / Soudiane Santh

Construction du premier puits de Soudiane Santh

Toutes les photos

Moi aussi, je participe aux actions

Puits n°10

Janvier 2014 / Velinngara Narème

Le troisième puits de Vélinngara Narème est en construction et les parcelles de terre cultivées se sont considérablement agrandies. Tout est en bonne voie pour que le projet de maraîchage puisse se développer, ce que nous souhaitons de tout cœur. Les prochains mois nous donneront la réponse.

Construction du troisième puits de Vélinngara Narème

Toutes les photos

Puits n°9

Juin 2013 / Ndiol Mangane

Ndiol Mangane est un village composé de plusieurs hameaux, d’où un nombre important d’habitants. La construction d’un puits supplémentaire s’est donc avérée évidente à nos yeux. Vie Sans Frontières a pu réaliser ce puits grâce à la société Human Energy qui a financé ce projet. Merci à elle de s’être investie dans ce beau projet.

Construction du premier puits de Ndiol Mangane

Toutes les photos

Puits n°8

Mai 2013 / Kobongoye

Construction du premier puits de Kobongoye

Toutes les photos

Puits n°7

Mars 2013 / Léona

Un puits vient d’être construit à Léona, village du Sénégal, grâce à l’agence de communication D2SF qui s’est associée à Vie Sans Frontières dans ce formidable projet.

Construction du premier puits de Léona

Toutes les photos

Puits n°6

Juin 2012 / Vélinngara Narème

Voici le second puits construit au village Vélinngara Narème. La volonté des habitants de cultiver leur terre a contribué pleinement à cette seconde construction. Un troisième puits sera également construit dans le futur afin d’avoir la quantité d’eau nécessaire à l’arrosage des parcelles de cultures.

Construction du second puits de Vélinngara Narème

Toutes les photos

Puits n°5

Juillet 2012 / Bagana Sérère

Afin d’offrir une plus grande quantité d’eau aux habitants de Bagana Sérère, nombreux dans ce village de plusieurs hameaux, un second puits a été construit. Pour le plus grand bonheur de tous.

Construction du second puits de Bagana Sérère

Toutes les photos

Puits n°4

Juin 2012 / Bagana Sérère

Nous sommes heureux de pouvoir offrir l’accès à l’eau potable au village Bagana Sérère. L’équipe de puisatiers fait vraiment un travail formidable, malgré les difficultés rencontrées sur le terrain. Mais l’objectif reste unique : avoir de l’eau.

Construction du premier puits de Bagana Sérère

Toutes les photos

Puits n°3

Juillet 2011 / Vélinngara Narème

Enfin ! Le village attendait depuis tellement longtemps ce moment ! C’est avec beaucoup de joie et d’émotion que les habitants ont appris la bonne nouvelle : ils auront bientôt leur puits. Les travaux ont commencé quelques temps après cette annonce et tout se poursuit à merveille.

Les villageois ont d’ailleurs émis le souhait d’avoir la possibilité de cultiver leurs propres terres grâce à l’eau qui sera bientôt là. Mais il faudra d’autres puits afin d’irriguer ces terres de façon importante. Nous y réfléchissons déjà.

Construction du premier puits de Vélinngara Narème

Toutes les photos

Puits n°2

Février 2011 / Ndianda Péthiéka

Les travaux du premier puits du village de Ndianda Péthiéka ont débuté. Les habitants sont en manque d’eau potable et ce puits va avoir de réelles conséquences sur la santé de tous. Tout d’abord, la fatigue en moins ; les femmes n’auront plus à aller chercher de l’eau à plusieurs kilomètres. L’eau potable sera présente au quotidien – ce qui est loin d’être le cas – cela permettra une meilleure hygiène pour chacun et de meilleures chances d’éviter les maladies liées à l’absorption d’une eau insalubre au risque d’en mourir.

Construction du premier puits de Ndianda Péthiéka

Toutes les photos

Construction d'un poulailler

Mai / 2012 / Keur Cheikh

Keur Cheikh a été le premier village pour lequel Vie Sans Frontières a construit un puits. Mais ce  village de 320 habitants a aussi été le premier à bénéficier de nombreuses autres actions comme l’apport d’une aide alimentaire pour les écoliers du village, la distribution de moustiquaires, moyen efficace de se protéger du paludisme mais aussi la construction d’un poulailler pouvant accueillir un élevage de 300 têtes.

La construction du poulailler a nécessité près de 3 mois de travaux.

Une fois à maturité, ces poulets sont vendus sur les différents marchés d’alimentation, permettant une source de revenus aux villageois.

Toutes les photos

Aide alimentaire écoliers

2009-2013 / Keur Cheikh

Dès 8 heures, les enfants ayant la chance d’aller à l’école se rendent en cours. Parfois, une case en paille et branchages, instable et fragile, fait office de classe. L’enseignant accueille, en plus de ses élèves, des enfants des villages alentours. À 13h00, si « la cantine » permet de fournir le repas ce jour-là, alors le professeur pourra faire cours une journée entière. À l’inverse, les enfants rentreront chez eux déjeuner et ne reviendront pas. Certains d’entre eux travailleront dans les champs au lieu de retourner à l’école.

Le repas du midi au sein de l’école permet de pallier à l’absentéisme des élèves. Assurer l’éducation reste une priorité essentielle pour son rôle social et culturel.

Aide alimentaire école de Keur Cheikh

Toutes les photos

Distribution de moustiquaires

Mars 2010 / Ndianda Péthiéka

Nous intervenons pour la première fois dans ce petit village de brousse. Le paludisme reste un fléau dans le monde, particulièrement en Afrique. Les moustiquaires restent un moyen simple mais efficace pour éviter de contracter cette maladie.

Distribution de moustiquaires au village Ndianda Péthiéka

Toutes les photos
Construire un puits dans un village de brousse

Puits n°1

Avril 2009 / Keur Cheikh

Comme des centaines de villages africains, Keur Cheikh se réveille à l’aube au son des coups de pilons que donnent les femmes broyant le mil, base des repas. Elles iront à la recherche de l’eau dès les premiers rayons du soleil, accompagnées de leurs jeunes enfants. Une marche de près de 5 kilomètres sera nécessaire pour accéder au premier point d’eau potable.

En novembre 2008, durant un voyage au Sénégal, nous avons fait une halte dans ce village ; un village de brousse comme il en existe tant. L’extrême pauvreté que nous avons découverte nous a incité à aider… d’une façon ou d’une autre.

Construire un puits était à nos yeux la (première) meilleure solution. Nous avons donc financé à titre personnel la construction d’un puits évitant aux femmes du village la pénible marche en quête d’eau potable, assurant également une meilleure hygiène et un meilleur confort de vie pour l’ensemble des habitants.

Les travaux se sont déroulés entre les mois de janvier et mai 2009 et la création de ce puits a assuré aux 300 personnes du village un approvisionnement en eau potable.

En parallèle à ces travaux, des moustiquaires ont été distribuées à l’ensemble de la population avant le début de la saison des pluies tant redoutée. Bilan positif puisqu’aucun cas mortel lié au paludisme n’a été à déplorer cette année-là.


Vie Sans Frontières est née un mois plus tard.


Scroll Up