Close

Construire un puits dans un village d’Afrique

Éloignés de la civilisation, sans eau, sans électricité, sans confort quel qu’il soit, les habitants des villages de brousse au Sénégal ont difficilement accès au minimum vital.


Construire un puits dans un village permet aux habitants de bénéficier d’une eau potable pour l’ensemble des besoins quotidiens.

Les femmes et les enfants n’ont plus à marcher plusieurs kilomètres en quête d’eau et l’absorption d’une eau potable évitera les maladies graves et les décès liés à une eau habituellement insalubre.

Ensuite, cette eau sera également utilisée pour irriguer les terres laissées à l’abandon, faute du précieux liquide. Les villageois pourront cultiver et consommer des légumes frais, vendre une partie des récoltes et en tirer un bénéfice qui permettra le développement d’autres terrains.

La joie est grande lorsque l’annonce est faite qu’un puits sera bientôt construit au sein du village. Les villageois sont les premiers à aider et à participer aux travaux. Ils savent que l’eau potable toute proche changera leur vie.

Moi aussi, je participe à la construction d’un puits

L’importance de l’eau

Dans les pays les moins développés la mortalité infantile est causée pour 30 à 50% par un manque d’eau saine. Souvent, les écoles sont fermées le matin pendant la saison sèche parce que les enfants vont chercher de l’eau pour leur famille. Les femmes ne peuvent développer leurs propres activités car elles consacrent chaque jour des heures à la recherche et l’approvisionnement en eau.

Huit millions de personnes meurent chaque année de maladies liées à une eau souillée. Dans le même temps, la quête incessante d’eau potable prive femmes et enfants d’éducation ou de participation à la vie économique de leur village.

La demande en eau dans le monde a doublé dans la deuxième moitié du 20e siècle. Le manque d’eau potable saine est une réalité pour près d’un milliard de personnes.