Pouvez-vous vous imaginer un seul instant aller à la recherche d’eau potable chaque jour en marchant plusieurs kilomètres sur ces terres arides ?

…c’est pourtant le quotidien des femmes et des enfants de chaque village

Une fille à la recherche d'eau potable au Sénégal

L’accès à l’eau potable est une priorité mais reste difficile sur ce territoire. Plusieurs kilomètres à pieds sont nécessaires pour atteindre le précieux liquide.

Cette tâche éprouvante est confiée aux femmes mais aussi aux enfants, réduisant ainsi leur chance d’accéder à l’éducation.

Construire un puits : une priorité

Soudiane Balla construction du puits 101

Bien sûr, l’eau du puits permettra avant tout de donner à boire de l’eau potable à l’ensemble des villageois, généralement habitués à absorber une eau généralement souillée.

Construire un puits dans un village de brousse au Sénégal modifiera aussi les habitudes et les comportements : les enfants pourront aller à l’école plutôt que d’aller chercher de l’eau, les femmes se concentreront sur la vie du village et son développement, les hommes profiteront de cette eau pour irriguer les champs, cultiver leur terre et récolter fruits et légumes.

Lire la vidéo sur Puisatier au Sénégal

Financer la construction
d’un puits dans un village : le plus beau des dons

Grâce à une bonne connaissance du territoire et à des équipes de confiance sur le terrain, depuis 2009, nous offrons à plusieurs milliers de personnes un accès à l’eau potable.

Quel est le prix d’un puits au Sénégal avec Vie Sans Frontières ?

Faire construire un puits en Afrique, au Sénégal, dans l’un des villages que nous accompagnons vous coûtera 200 euros si vous êtes imposable. Ce puits permettra de donner à boire à plusieurs centaines de personnes. 

Votre engagement est important ; aussi, fin d’avoir toutes les informations nécessaires avant de faire votre don, contactez-nous.