Construire un puits en Afrique, au Sénégal, permettra à des centaines de personnes d’accéder à l’eau potable.

HUMANITAIRE

Nous actionnons un robinet pour avoir de l’eau. Eux font plusieurs kilomètres.

Je vous imagine en train de préparer vos bassines, vos seaux, tout en vous disant que cinq kilomètres sont à parcourir pour aller chercher de l’eau. Et bien sûr, il faudra revenir avec.

Démoralisant, non ?

C’est le quotidien de milliers de personnes. L’accès à l’eau potable reste encore au 21e siècle une difficulté pour une grande partie du monde.

HUMANITAIRE

La nécessité de construire un puits

Construire un puits permettra avant tout de donner à boire de l’eau potable à l’ensemble des villageois, habitués malheureusement à absorber une eau généralement souillée.

Construire un puits dans un village de brousse modifiera les habitudes et les comportements de chacun : les enfants pourront aller à l’école plutôt que d’aller chercher de l’eau, les femmes se concentreront sur la vie du village et son développement, les hommes profiteront de cette eau pour irriguer les champs, cultiver leur terre et récolter fruits et légumes.

Construire des puits est une priorité sur ce territoire.

Financer un puits au Sénégal

le 22 mars 2021 est la journée mondiale de l’eau :
« Et si j’offrais de l’eau à plusieurs centaines de personnes ? »

Donnez à boire, sauver des vies… Vie Sans Frontières aide des personnes démunies depuis plus de 10 ans grâce à vous, grâce à votre générosité. Tout cela ne peut se faire que grâce à vous. 

Quel est le prix d’un puits au Sénégal avec Vie Sans Frontières ?

Construire un puits dans l’un des villages que nous accompagnons coûte 700 euros (un puits coûte 175 euros après déduction fiscale) pour donner à boire à plusieurs centaines de personnes.

Dans cette région isolée, ce puits d’eau est d’une importance vitale.r